Ostéopathie et maux de tête

La prévalence de la migraine a pu être estimée à près de 20 % de la population adulte avec une nette prédominance féminine  (environ 3 femmes pour un homme). Mais plus incroyable encore : 80 % des migraineux ne consultent pas ! Les symptômes des maux de tête peuvent avoir plusieurs origines : excès alimentaires, stress, fatigue, règles, mauvaise posture, sinusite, vertiges, problèmes oculaires ou dentaire, infection microbienne, surcroît de travail, séquelles de traumatisme,….

Maux de tête : migraine ou céphalée ?

La migraine :

C’est une douleur en hémi crâne pulsatile qui augmente à l’effort associé à une photo phonophobie (intolérance à la lumière et/ou au bruit), nausées, vomissements et parfois des auras (signes annonciateurs d’une crise : trouble de la vision, de l’audition etc…). Elle dure de 4 à 72h sans traitement.

La cause de ses migraines serait soit :

  • Vasculaire : vaso constriction suivit d’une vasodilatation et c’est la vasodilatation qui est douloureuse car elle comprime les méninges.
  • Hormonale : possibles implications des œstrogènes.

Les céphalées :

Ce sont des maux de tête qui apparaissent des deux côtés de la tête (bilatérale), en casque à titre de pression ou de serrement non augmenté à l’effort et non associé de signes associés.

Il existe différents types de céphalées :

  • Aigues d’apparition brutale, progressive ou localisée (sinus, ophtalmique)
  • Paroxystique récidivante (algie vasculaire de la face, névralgie du trijumeau etc…)
  • Chronique et continue (céphalée de tension, céphalée par abus d’antalgique) 

La douleur d’une céphalée de tension est différente de celle d’une céphalée migraineuse : elle est plus diffuse qu’en cas de migraine, continue et non pulsatile, peu ou moyennement intense et sans signes digestifs associés. La céphalée de tension, plus répandue que la migraine, affecterait 20 à 40 % des adultes.

C’est l’évolution dans le temps qui nous oriente sur le diagnostic de céphalées ou de douleurs faciales.

Le rôle de l’ostéopathe :

Les techniques seront différentes si vos migraines sont dues à des tensions liées au stress, à un désordre hormonal, à des tensions musculaires ou articulaires. Elles vont permettre d’améliorer le drainage du cerveau, faire baisser la pression et libérer les tensions.

L’ostéopathe travaillera aussi sur le muscle de la respiration, le diaphragme. En effet, en cas de contraction continue de ce muscle, certains muscles du cou (qui sont respirateurs accessoires) peuvent eux aussi être en tension et provoquer des maux de tête.

D’après Thibault Dubois, porte-parole du Syndicat français des ostéopathes :

 « La physiopathologie (la cause) de la migraine est très compliquée et fait encore l’objet de recherches. Un ostéopathe ne peut pas prétendre la guérir. Néanmoins, nous pouvons lever les tensions musculaires. Cela va abaisser le seuil de déclenchement de la douleur et réduire notablement la fréquence et l’intensité des crises  »

Dès la 1ère séance vous noterez des résultats, notamment en terme de fréquence et intensité de vos “crises” de maux de tête.

Certains patients ont quant à eux un terrain plus compliqué où plusieurs facteurs jouent sur le taux d’apparition et l’intensité de ces migraines. Plusieurs séances pourront être nécessaires dans ces cas-là.

En résumé :

Un mal de tête récurrent n’est jamais anodin. Si vous vous reconnaissez dans cet article, que vous êtes sujet aux maux de tête et que cela vous handicape, n’hésitez pas à consulter. Rappelez-vous, il n’est pas normal d’avoir mal !!

Pour aller plus loin :

Vous pouvez télécharger gratuitement :

  • Un guide à imprimer pour savoir comment effectuer une monodiète : Télécharger le guide
  • Un guide de prévention active a été créé pour vous permettre de corriger vos erreurs nutritionnelles et ainsi permettre à votre ostéopathe une meilleure efficacité de traitement: Télécharger le guide

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *